Que faire à San Salvario: guide à la découverte du quartier

Que faire à San Salvario: guide à la découverte du quartier

Situé sur la rive gauche du Po, le quartier de San Salvario – dangereux et peu recommandable il y a seulement une vingtaine d'années – est devenu l'un des quartiers les plus tendance de la ville où s'anime la vie nocturne turinoise. Bien que d'autres quartiers tentent de s'emparer du podium, San Salvario est la destination idéale pour boire un verre entre amis ou manger dans l'un des établissements les plus cools de Turin. Mais San Salvario n'est pas seulement le quartier de prédilection des jeunes en quête du meilleur cocktail et de conversations noctambules jusqu'au petit matin, c'est aussi un quartier multi-ethnique, multiculturel et historique, foisonnant de verdure, d'églises et de synagogues, de portes au charme enchanteur et d'universités de renom. Partons à sa découverte.

Lové entre le fleuve du Po et la ligne ferroviaire, entre le Corso Bramante et le Corso Vittorio Emanuele II, le quartier de San Salvario est un écrin de trésors qui n'attendent qu'à être découverts par les visiteurs de passage et les Turinois.

Quartier de San Salvario : un peu d'histoire

L'histoire de San Salvario commence probablement à la deuxième moitié du XIXe siècle, lorsqu'un nouveau plan d'aménagement remplit d'églises, de boutiques et de nouveaux résidents ce quartier jusqu'alors hors des murs de la ville et peu édifié. La construction, en 1860, de la gare Torino Porta Nuova, a ensuite attiré la petite et moyenne bourgeoisie, mais aussi la classe ouvrière dans le quartier.

 

Que voir à San Salvario

Jardin botanique

Halte incontournable du quartier, le jardin botanique se trouve au cœur du parc du Valentino et à deux pas du château homonyme. Fortement souhaité par Victor-Amédée II, il fut réalisé en 1729 en guise de jardin botanique royal et à des fins d'enseignement, de recherche scientifique et d'études. Composé de deux petites serres, d'un bosquet, de l'alpineto (parterres rocheux évoquant un paysage de montagne) et d'un jardin, le jardin botanique a été entièrement restructuré et a rouvert au public en 1995. Il fait aujourd'hui partie du Département de Biologie, mais toute personne intéressée peut le visiter et profiter de ce petit paradis de verdure.  

Où : Viale Mattioli, 25

 

Que faire à San Salvario: guide à la découverte du quartier

Que faire à San Salvario: une visite au Jardin Botanique de Turin

 

Parc du Valentino et son château

Avec ses 550 000 m2, le Parc du Valentino est le poumon vert de Turin et l'un des parcs les plus appréciés et fréquentés par les habitants, qui s'y rendent tous les jours pour courir, se promener, l'explorer en vélo ou en pousse-pousse, et avant tout le week-end, pour organiser un pique-nique ou passer quelques heures en plein air. Parmi les étapes incontournables : le village médiéval, le jardin rocheux et la fontaine des douze mois.
Inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO et abritant aujourd'hui la Faculté d'architecture, le château du Valentino était autrefois une superbe villa fluviale du XVIe siècle qui a accueilli, entre autres, Emmanuel-Philibert et Christine de France.

Où : Corso Massimo d'Azeglio

 

Marché de la Piazza Madama Cristina

Haut en couleurs et en cohue, comme tous les marchés de Turin, le marché de la Piazza Madama Cristina donne sur une série de boutiques et petits magasins intéressants. Si vous arrivez depuis le Corso Vittorio Emanuele III, c'est lui qui vous donne la bienvenue dans le quartier et, étant couvert, il représente la destination idéale sous la sempiternelle pluie d'automne où les orages brusques et imprévus en été.
Une fois par mois, cette place accueille le San Salvario Emporium, où une centaine d'artistes et artisans provenant de toute l'Italie viennent faire connaître et vendre leurs produits uniques.  

Où : Piazza Madama Cristina

 

Synagogue

Avec son style néo-mauresque, ses donjons, ses coupoles et ses grosses pierres apparentes, la synagogue est sans aucun doute l'édifice le plus singulier se dressant au cœur de San Salvario. Érigée en 1884, elle a survécu aux bombardements de la deuxième Guerre mondiale, en 1942, où seuls quelques éléments intérieurs ont été endommagés avant d'être reconstruits. Elle se visite aujourd'hui sur réservation.

Où : Piazzetta Primo Levi, 12

 

Musée de Cesare Lombroso

Fondé en 1876 à Turin par Cesare Lombroso en personne, médecin e anthropologue controversé, le musée homonyme abrite des documents, dessins, photographies et preuves réalisées par des patients internés en asile ou en prison. Un musée recommandé pour les personnes intriguées par le monde de la psychologie criminelle et de la déviance.

Astuce : sur le même site et avec le même billet, vous pouvez également visiter le musée des Fruits et le musée d'Anatomie humaine, tous deux à ne pas manquer.

Où : Via Pietro Giuria, 15

 

25 Verde

Véritable forêt habitable, 25 Verde est une maison à part entière, mais sous forme d'un paysage boisé. Visitable à l'occasion de certaines ouvertures extraordinaires, 25 Verde présente une structure en acier et végétaux : une multitude de plantes et arbres évoquant une nature riche et luxuriante.

Où : Via Chiabrera, 25

 

 

Que faire à San Salvario: guide à la découverte du quartier

Que voir à San Salvario: la maison des arbres le 25 Verde

 

Portone del Melograno (Porte de la grenade)

Exemple emblématique du style Art nouveau qui, de portes en immeubles, inonde et embellit Turin, le Portone del Melograno (porte de la grenade) est un petit joyau dans le quartier de San Salvario. Raffinée et scénographique, c'est sans doute l'une des plus belles portes de la ville: réalisée entièrement en fer forgé, elle représente deux grenadiers entrelacés l'un avec l'autre. Elle a été créée en 1907 par l'architecte Pietro Fenoglio.

Où : Via Giovanni Argentero, 4

Que faire à San Salvario: guide à la découverte du quartier

Que voir à San Salvario : admirer la Porte de la Grenade exemple emblématique du style Art nouveau

 

Où aller pour profiter pleinement de la vie nocturne

C'est dans les rues Sant'Anselmo, Belfiore, Largo Saluzzo et Giuseppe Baretti qu'il faut se rendre pour plonger dans la vie nocturne à San Salvario. Regorgeant d'établissements où prendre un apéritif, boire un verre après le dîner ou goûter à des spécialités étrangères, ces rues sont peuplées tous les jours de la semaine, jusqu'à l'aube. Le week-end, l'atmosphère se fait chaotique, mais soyez assurés que c'est là que vous profiterez de la vraie vie nocturne, quel que soit le jour de la semaine.  

 

San Salvario: cinq adresses gourmandes

Mara dei Boschi, pour une glace sensationnelle

Le tableau en ardoise présentant les différents goûts de glace chez Mara dei Boschi a vu passé au moins une fois presque tous les Turinois. Lancez-vous dans les associations les plus extravagantes, vous ne serez pas déçus. Et essayez aussi le marotto, les gianduiotti froids sans lait, avec seulement des noisettes et du chocolat : un véritable délice pour les papilles !

Où : Via Claudio Luigi Berthollet, 30

 

Que faire à San Salvario: guide à la découverte du quartier

Que faire à San Salvario: profiter de la meilleure glace dans le quartier chez Mara dei Boschi

 

Brasserie Officine Ferroviarie, pour un sandwich inoubliable

Si vous voulez un sandwich et des frittes en plein cœur de la nuit, c'est l'adresse qu'il vous faut. Ouverte jusque tard tous les jours de la semaine, la brasserie Officine Ferroviarie est un must à l'ambiance underground. Le sous-sol accueille souvent des concerts, tandis que la belle terrasse - ouverte également en hiver - donne directement sur la voie ferrée. Proposant des bières artisanales et des plats dignes d'un pub américain, le lieu évoque fortement le monde des chemins de fer.

Où : Corso Germano Sommeiller, 12

 

Orso Laboratorio, pour le café que vous ne connaissez pas encore

Un peu en retrait, juste en face du marché couvert et multicolore de Piazza Madama Cristina, Orso Laboratorio est un lieu où l'on apprend à connaître le café et son histoire et qui a fait de la préparation de ce breuvage un art à proprement parler.

Où : Via Claudio Luigi Berthollet, 30h

 

Consulat de la République socialiste du Vietnam

Véritable joyau au cœur de San Salvario, ce bâtiment abrite le consulat du Vietnam avec sa ravissante bibliothèque et un agréable jardin caché par la végétation, qui se remplit de lumières et de cocktails pendant les soirs d'été.

Curiosité : il est possible de demander le visa pour le Vietnam, pour des raisons touristiques.

Où : Via Federico Campana, 24

 

Que faire à San Salvario: guide à la découverte du quartier
Que faire à San Salvario: découvrir le Consulat de la République socialiste du Vietnam

 

Bicierin, atelier de réparation de vélo avec cuisine

Si vous aussi, vous faites partie de ceux qui sont restés en selle dès le jour où ils ont enlevé les petites roues de leur vélo, alors Bicierin est le lieu idéal pour vous et pour faire connaissance avec d'autres passionnés du cyclisme. Un atelier où apporter son vélo à réparer, mais aussi un bar cafétéria, la bonne adresse pour un apéritif le soir ou un brunch le dimanche. L'atmosphère évoque fortement l'univers des deux roues, élément fondateur de la décoration.

Curiosité : de nombreux produits sont locaux et le jeudi, c'est concert en direct.

Où : Via Principe Tommaso, 26/G

 

Où aller pour admirer San Salvario d'en haut

Il y a une seule destination incontournable pour admirer San Salvario sous un angle insolite, en mangeant à quelques pas de la synagogue. Eria est l'adresse idéale pour déguster de délicieuses tapas et autres plats originaux, en mangeant sur une belle terrasse un peu secrète, sur les toits du quartier. Pour obtenir une table avec vue panoramique, la réservation est conseillée, même en semaine.

Où : Via S. Pio V, 11

 

 

  ÉCRIT PAR Elisa Midelio, Viaggiare con Serendipità