Week-end à Turin: les lieux à visiter en deux jours Passer au contenu principal

Week-end à Turin : les lieux à visiter en deux jours dans la capitale piémontaise

Week-end à Turin : les incontournables et les insolites

Autant le dire tout de suite, pour éviter tout malentendu : aucune ville ne devrait être visitée en deux jours seulement. Turin, plus que toute autre. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la capitale de la maison de Savoie par excellence foisonne de musées, de places où flâner et perdre son temps, d'arcades à aimer au détour d'une promenade, surtout sous la pluie, de cafés historiques à découvrir, de fontaines uniques où se désaltérer. Sans oublier ses environs. À tout juste une petite heure de Turin, nous pouvons rejoindre les collines peuplées de vignes, de villages alpins, de lacs de montagne, d’abbayes et d’églises désaffectées, et arriver presque à la mer. C’est vrai, un week-end à Turin, c’est trop peu, mais si vous vous armez d'une grande envie d'explorer, vous pourrez découvrir une multitude de choses.     
Et croyez-moi sur parole, vous aurez envie d’y revenir !

 

Week-end à Turin : comment organiser un itinéraire sur deux jours à Turin

 

Pour organiser un week-end à Turin pour la première fois, sans vous contenter uniquement du centre, je vous conseille de vous organiser de cette façon : dédier une journée au somptueux et élégant centre-ville, au gré de ses immeubles cossus et maisons bourgeoises, de ses élégantes places et nobles arcades, avant de consacrer la deuxième journée à une petite excursion dans les environs.

 

Premier jour à Turin

Week-end à Turin : les incontournables

Notre point de départ, les incontournables, ces sites que vous vous devez de visiter : les étapes qui ne peuvent manquer à votre première fois à Turin.


Musée égyptologique

Ce musée, avant tout autre. Un lieu unique. Le Musée égyptologique de Turin n'est pas seulement le musée consacré à l'Antiquité égyptienne le plus vieux au monde, mais également le plus important pour la qualité et la quantité de pièces, juste après le musée du Caire. Entièrement rénové et rouvert au public en avril 2015, il saura intriguer les visiteurs et émerveiller les plus petits : une expérience inoubliable pour les familles.

 

Week-end à Turin : les lieux à visiter en deux jours dans la capitale piémontaise

Week-end à Turin : Musée égyptologique

 

Musée national du cinéma

Il s'agit peut-être de l'un des musées de la ville les plus appréciés des Turinois, logé dans l'un des lieux les plus particuliers où aménager un musée : la Mole Antonelliana, symbole et remarquable icône de la skyline de Turin. Une exposition très riche, un musée interactif et un ascenseur transparent pour vous emmener au sommet et admirer l'un des panoramas les plus sensationnels de Turin. Vous voyez les Alpes, au loin ?
De retour chez vous, vous repensez avec nostalgie à la Mole Antonelliana ? Parfait, j'ai le film qu'il vous faut : Dopo Mezzanotte (2004), entièrement tourné dans le Musée national du cinéma et mettant en scène le gardien de ce joyau urbain, saura vous conquérir.

 

Les arcades

Juste après Bologne, la ville de Turin compte 18 kilomètres d'arcades. Rafraîchissantes, majestueuses, indispensables les jours de pluie. Quand nous pensons aux arcades turinoises, l'esprit s'envole d'emblée sur la Via Po, cette longue rue bordée d'arcades des deux côtés, qui relie la Piazza Castello à la Piazza Vittorio Veneto. Les arcades de la Via Po abritent des étals de livres pittoresques, quelques-unes des plus belles librairies indépendantes de la ville, des bouquets de fleurs en vente, des cafés historiques et de magnifiques églises. Les arcades de cette rue furent construites en 1720 par le roi Victor-Amédée II de Savoie. Un siècle plus tard, Victor-Emmanuel I de Savoie fit ajouter les passages piétons, pour permettre au souverain et à sa cour de se rendre à l'église Gran Madre di Dio, en partant du Palais royal, à l'abri de la pluie. Si vous n'avez pas de parapluie, vous savez donc où aller.

 

Week-end à Turin : les lieux à visiter en deux jours dans la capitale piémontaise

Week-end à Turin : les arcades

 

Les place

Il y aurait tout un roman à écrire sur les places de Turin, sans jamais réussir à les décrire de manière exhaustive. Grandes et élégantes, elles composent véritablement l'âme de la ville. Foulées par ceux qui ont marqué l'Histoire, elles renferment les chœurs de liesse de notre victoire à la Coupe du monde de football, elles ont enterré et survécu aux défaites. Les places de Turin détiennent l'essence de cette ville souvent incomprise, elles sont magiques comme les bulles de savon d'un jongleur. Vous ne pouvez tout simplement pas manquer les places de Turin : l'imposante Piazza Vittorio Veneto, le carrefour de la Piazza Castello, la Piazza Carlo Emanuele II bien méconnue, que les Turins connaissent uniquement sous le nom de Piazza Carlina, la fastueuse Piazza San Carlo, la Piazzetta Corpus Domini, la Piazza Carignano historique, la Piazzetta IV Marzo à l'allure parisienne, la place face à la gare Porta Nuova, sans oublier la Piazza Carlo Felice.

 

Les galeries

Des lieux où le temps semble s'être arrêté, où l'on se sent un peu comme à Paris, un peu comme au XIXe siècle, ou peut-être justement comme à Paris au XIXe siècle. Turin compte trois galeries : les plus célèbres, la Galleria Subalpina et la Galleria San Federico, qui accueillent deux cinémas historiques de la ville, respectivement le Romano et le Lux, et la Galleria Umberto I, à quelques pas du marché de Porta Palazzo, liée à l'histoire de l'ancien siège de l'hôpital Mauriziano. Ces galeries ont un point commun : elles ont toutes trois été utilisées comme plateau de tournage et vous comprendrez pourquoi dès que vous y serez.

 

Week-end à Turin : les lieux à visiter en deux jours dans la capitale piémontaise

Week-end à Turin: Galleria Subalpina

 

Le parc du Valentino

Turin présente de nombreux parcs aux styles variés, où l'on peut courir, faire du sport, faire du vélo, se promener, organiser un pique-nique ou encore lire un bon roman. Si vous avez un seul jour à disposition, je vous conseille d'aller au parc du Valentino, accessible à pied en longeant le Po, de la Piazza Vittorio Veneto en direction des Murazzi. À l'intérieur du parc se trouve le château du Valentino, patrimoine de l'UNESCO, près du jardin botanique de la ville. À ne pas manquer également, la Fontaine des douze mois, nimbée d'une aura légendaire et mystérieuse, ornée de douze statues représentant les mois de l'année, ainsi que le bourg médiéval.

 

Week-end à Turin : les insolites

 

Souvent oubliés lors d'un week-end à la découverte de Turin, les insolites sont ces lieux à ne pas manquer pour personnaliser votre voyage, ces je-ne-sais-quoi qui vous feront découvrir des facettes inédites de Turin.

 

The Number 6

À quelques pas de la Piazza San Carlo, au numéro 6 de la Via Alfieri, se dresse sous vos yeux la maison la plus belle au monde. The Number 6, dans le Palazzo Valperga Galleani de Canelli di Barbaresco a été récompensé comme la meilleure restauration 2015 par Archdaily, le site d'architecture le plus célèbre au monde. Un lieu à ne pas manquer la nuit tombée, avec ses lumières romantiques.
 


Villa de la reine

Un joyau baroque perché sur la colline de Turin, derrière l'église Gran Madre di Dio. Après une période de laisser-aller et de longs travaux de récupération, dont une partie toujours en cours, la Villa de la reine a rouvert au public et à la ville. Vous pouvez la rejoindre à pied, après avoir franchi le pont Vittorio Emanuele I et en remontant vers la colline. Ne snobez pas la visite des intérieurs, merveilleusement décorés en trompe-l'œil, ainsi que les jardins, notamment la vigne urbaine, qui produit un excellent freisa.

 

Week-end à Turin : les lieux à visiter en deux jours dans la capitale piémontaise

Week-end à Turin : Villa de la reine


L'immeuble à piercing

Dans la somptueuse et austère ville de Turin, voilà que s'élève sans aucun scrupules un immeuble avec un piercing. L'œuvre d'art moderne, datant des années 1990 et qui ne devait être que temporaire, s'intitule en réalité Baci Rubati (« Baisers volés »). Heureusement, nous pouvons encore l'admirer aujourd'hui : sur la Piazzetta Corpus Domini, vous trouverez un angle de l'immeuble « troué » d'un piercing, avec des gouttes de sang rouge et bleu (royal, bien entendu), qui s'écoulent de part et d'autre, sur les façades.

 

Cliquez ici et découvrez-en plus sur Corrado Levi, créateur de l'œuvre Baci Rubati et architecte du DUPARC Contemporary Suites

 

La Maison Scaccabarozzi, ou Tranche de polenta

À proximité du quartier Vanchiglia, dont la vie nocturnen'a désormais rien à envier au quartier de San Salvario, le n°9 de la Via Giulia di Barolo représente une étape pour le moins insolite. La Maison Scaccabarozzi, plus souvent connue par les Turinois comme la Tranche de polenta, est un édifice historique (et l'un des plus étranges) de la ville. Construit dans la première moitié du XIXe siècle par Alessandro Antonelli, cet édifice de forme triangulaire mesurant seulement 4 mètres et quelques d'un côté, fut baptisé comme l'épouse d'Antonelli, Francesca Scaccabarozzi. La via Giulia di Barolo et le Corso San Maurizio offrent la meilleure vue sur l'édifice.

 

Deuxième jour à Turin

 

Vous pourriez consacrer le deuxième jour à une petite promenade hors de la ville ; découvrez au moins l'une des résidences royales, appartenant depuis 1997 aux patrimoines à sauvegarder de l'UNESCO. Si vous ne souhaitez pas vous éloigner du centre-ville, vous pouvez opter pour le palais Carignan, le Palais royal ou le palais Madame. Si vous êtes muni d'une voiture, vous pourriez sortir de la ville et opter pour les résidences royales les plus proches ; vous auriez le choix entre le château de la Mandria, le château de Rivoli, le pavillon de chasse de Stupinigi ou le Palais royal de Venaria.

 

Week-end à Turin : les lieux à visiter en deux jours dans la capitale piémontaise

Week-end à Turin : Palais royal de Venaria


 
Week-end à Turin : où dormir

À quelques pas de l'un des poumons verts de la ville, le merveilleux parc du Valentino, près du Bourg médiéval et du château, mais également de l'un des quartiers offrant la vie nocturne la plus frénétique de la ville, dans le quartier de San Salvario, l'hôtel DUPARC Contemporary Suites peut s'avérer le choix idéal, en couple ou en famille. Les chambres spacieuses, les Suites silencieuses, le petit-déjeuner continental copieux et varié, sans oublier le merveilleux SPA où se détendre après une journée passée à arpenter les rues turinoises, représentent les atouts majeurs de la structure. Vous pouvez rejoindre le centre à pied, avec les transports en commun ou en selle d'un vélo de location fourni par la structure.

 

Cliquez ici pour réserver votre suite !

 

     ÉCRIT PAR Elisa Midelio, Viaggiare con Serendipità

 

 

Haut de page